La prime d'activité : Une aide en remplacement de la PPE et du RSA activité

Peut-on demander de rembourser la prime activité ? Dans quels cas ? Comment l’éviter ?

remboursement prime d'activitéLa prime d’activité est une aide versée par la CAF ou la MSA dont les versements dépendent des déclarations trimestrielles effectuées par ses bénéficiaires.

Théoriquement, les chances de trop-perçu pour la prime d’activité sont faibles, dans la mesure où, pour y avoir droit, la CAF calcule les droits sur les 3 mois précédents la demande. La situation du bénéficiaire est donc automatiquement mise à jour lors des déclarations trimestrielles. En cas de trop-perçu, l’aide est revue à la baisse pour le trimestre à venir (en savoir plus sur les raisons possibles d’une baisse de prime d’activité).

Toutefois, certaines situations peuvent donner lieu à une demande de remboursement de la prime d’activité de la part de la CAF (voir les cas possibles).

Pour éviter de vous retrouver dans cette situation inconfortable, veillez ainsi à effectuer vos déclarations en temps et en heure et à communiquer à la CAF toutes les informations utiles (en savoir plus).

Poursuivez la lecture de cet article pour en savoir plus sur le remboursement de la prime d’activité. Vous découvrirez également quelques conseils pour éviter d’avoir un trop-perçu.


Remboursement prime activité : dans quels cas ?

Comme les autres prestations sociales versées par la CAF, la prime d’activité peut faire l’objet d’une demande de remboursement si certaines sommes ont été versées à tort.

Les déclarations trimestrielles effectuées par les bénéficiaires de la prime d’activité ont pour but d’éviter ce genre de situation, mais il arrive malgré tout que des erreurs soient commises. Un trop-perçu de prime d’activité peut être le résultat d’un changement de situation ou de réglementation.

Les raisons les plus courantes d’un trop-perçu de prime activité sont les suivantes :

  • La réglementation a évolué et les conditions d’attribution de la prime d’activité ne sont plus les mêmes
  • La CAF a commis une erreur dans le traitement de votre dossier ou a tardé à enregistrer les informations que vous avez transmis dans le cadre d’un changement de situation
  • Vous avez fait l’objet d’un contrôle de la CAF et celui-ci a mis en avant un décalage entre votre situation réelle et celle communiquée lors de vos déclarations trimestrielles
  • Votre situation a changé et vous n’avez pas informé la CAF ou avez tardé à le faire*

* Vous n’avez pas déclaré (ou vous l’avez fait tardivement) un début de vie en couple : la CAF peut alors vous demander de rembourser une partie de votre prime d’activité, dans la mesure où les revenus de votre conjoint sont pris en compte dans le calcul de cette aide, quel que soit son statut (concubin(e), pacsé(e), époux(se), et qu’il réside avec vous ou non en France, ou à l’étranger.

* Vous n’avez pas déclaré (ou vous l’avez fait tardivement) le fait d’être parti vivre à l’étranger de manière définitive ou temporaire plus de 3 mois (92 jours) consécutifs ou non sur l’année : votre prime d’activité est alors suspendue et vous devez rembourser.

* Vous n’avez pas déclaré (ou vous l’avez fait tardivement) les revenus d’activité de votre enfant : qu’il s’agisse de revenus perçus au cours des vacances scolaires, pendant ses études, ou lors d’un stage ou d’une formation, les revenus de vos enfants doivent impérativement être déclarés à la CAF et cela impacte vos droits à la prime d’activité.



Erreur CAF ou de votre part, quand devez-vous rembourser la PA ?

Dans tous les cas, l’ensemble des montants de prime d’activité payés par erreur doivent être remboursés à la CAF.

Si le problème est le résultat d’un oubli ou d’une erreur (de votre part ou de la part de la CAF), la CAF vous demande de rembourser vos prestations et tient compte de votre situation pour établir un plan de remboursement. Sachez par ailleurs que plus vous tardez à déclarer vos changements de situation, plus le montant de votre remboursement peut être important.

Enfin, si contrôle de la CAF met en exergue une fraude de votre part, vous risquez une pénalité financière et la CAF peut vous intenter une action en justice en plus du remboursement des sommes trop-perçues.

Bon à savoir : si vous jugez que le remboursement vous est réclamé à tort, il existe des recours CAF possibles (en savoir plus).

 

Comment éviter un trop-perçu de prime d’activité ?

Pour éviter de vous retrouver dans une situation inconfortable et d’avoir à rembourser des sommes perçues au titre de la prime d’activité, le plus simple est de :

  • Faire vos déclarations trimestrielles en temps et en heure (selon le calendrier prévu par la CAF)
  • Signaler à la CAF tout changement de situation le plus rapidement possible. Cela peut concerner votre vie professionnelle, celle de vos enfants et de votre conjoint, mais aussi votre vie familiale (séparation, vie de couple, fin des études d’un enfant, etc.)
  • Ne pas hésiter à vous rapprocher de la CAF en cas de doute sur les informations à fournir dans votre déclaration

Vous trouverez dans cet article toutes les informations utiles pour savoir quand et comment faire votre déclaration trimestrielle pour la prime d’activité.

Pour rappel :

Si vous percevez des salaires, vous devez déclarer vos salaires nets avant prélèvement à la source, sachant que vous devez déduire certains avantages (primes de crèche, primes paniers et repas, remboursements divers types transports en commun et frais kilométriques, indemnités de salissure, etc.) et réintégrer des retenues telles que des saisies sur salaires, des acomptes versés ou encore des chèques vacances (voir tous les détails).

Crédit photo : © StockUnlimited

le forum
Pour commenter, il y a les commentaires ! Pour une question, utilisez le forum !
Laisser une réponse