La prime d'activité : Une aide en remplacement de la PPE et du RSA activité

Prime activité et jeunes de moins de 25 ans : ce que cela change et quels sont les droits



les droits des jeunes à la prime activitéL’un des points forts de la mise en place de la nouvelle prime d’activité pour 2016 est que les jeunes de moins de 25 ans ne sont plus exclus d’office du simple fait de leur âge. 

Avec le système actuel (RSA et prime pour l’emploi), il ne pouvait pas prétendre au RSA. Mais quels sont les droits à la prime d’activité pour les jeunes de moins de 25 ans ? Peuvent ils prétendre à la prime activité et dans quelle mesure ?


Les jeunes peuvent-ils prétendre à la nouvelle prime activité ? 

Les annonces du gouvernement concernant la mise en place de cette nouvelle prime d’activité nous arrivent au compte goutte quant à savoir les raisons de la fusion entre PPE et RSA (les éléments de réponse ici), le coup de pouce réel apporté aux ménages percevant des revenus modestes (combien allez vous toucher avec la prime activité : les montants).

En ce qui concerne l’attribution de la prime activité pour les jeunes et dans quelles circonstances, cela se complique. Le Premier Ministre Manuel Walls a exprimé depuis quelques mois la volonté d’accorder la prime activité aux jeunes de moins de 25 ans afin d’augmenter leur pouvoir d’achat et les inciter à retourner ou tout simplement aller sur le marché du travail.

Un premier bilan faisait état de 700.000 à un million de bénéficiaires potentiels chez les moins de 25 ans comportant les jeunes en activité, c’est à dire actifs sur le marché du travail. La question des apprentis et des étudiants restait en suspend. La réponse apportée il y a quelques jours et oui, les jeunes pourront prétendre à la prime activité mais sous certaines conditions (voir ci-dessous).



Les jeunes et la prime d’activité : quels sont leurs droits ?

Avec les différentes annonces du gouvernement faites sur l’attribution de la prime activité élargit pour les jeunes de moins de 25 ans, l’on pouvait se poser la question de qu’en est-il des stagiaires et des apprentis ? Dans quelle mesure peuvent-ils y prétendre ?

Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femme a annoncé en conférence de presse les modalités d’attribution de la prime d’activité pour les jeunes apprentis et stagiaires : « Le président de la République a souhaité clairement que ce dispositif puisse bénéficier aux jeunes qui travaillent quelque soit leur statut ».

Mais qu’en est-il réellement sur les jeunes et la prime activité :

  • Les jeunes de moins de 21 ans qui occupent un emploi pourront en bénéficier même s’ils dépendent du foyer fiscal des parents : les montants et les conditions ne sont à l’heure actuelle pas connus
  • Les étudiants et les apprentis touchant une rémunération au moins égale à 0,8 Smic, soit 900 euros par mois et maximum 1 400 euros sont aussi concernés par la prime activité

Le jeune actif pourra prétendre à titre individuel à la prime activité. Dans ce cas, il sera toujours considéré à charge des parents pour les prestations familiales et le RSA.

Il aura également la possibilité d’être pris en compte au titre des droits des parents. En cas de changement (perte d’emploi par exemple), le basculement de la prime activité à titre individuel à la prime activité des parents ne pourra se faire que le 1er janvier qui suit l’année de dépôt de la demande personnelle.

Le coût estimé de la prime activité pour les jeunes est de 1 milliard d’euros, avec entre 700 000 et 1,2 millions de jeunes concernés. Vous pouvez retrouver dans cet article le financement total de la prime activité.

1 commentaire
  1. Bonjour,

    J’ai 26 ans. Je touche 1477 euros par mois (1765 en octobre). Ma conjointe est étudiante (23 ans), elle touche 240 € de bourse. Au simulateur, j’ai le droit à la prime d’activité seulement si je décoche « étudiant salariée, stagiaire ou apprentie » pour ma conjointe. Premier fait étrange, il me semblait que le fait d’être étudiante n’était pas pris en compte ? Je la décoche de toute façon puisqu’elle n’est pas « étudiante salariée », sans virgule.
    Le simulateur me donne 129 €/ mois. Mais lors de ma demande officielle je n’ai le droit à rien. Peut être est-ce du au fait la CAF l’ai mise elle en bénéficiaire (il faudrait échanger ?) ? La CAF m’a simplement spécifié que je gagnais trop (un peu facile). Pourtant je n’en suis pas si sûr.
    Quelqu’un peut il me renseigner ? Si j’avais réellement droit à cet argent cela pourrait m’aider car je suis dans une situation financière difficile. Je ne comprends pas non plus que le détail du calcul des prestations de la CAF ne soit pas accessible. Pourquoi tant d’obscurantisme…

    Merci.

Laisser une réponse